Malgré la nuit

Les nuits m’emmènent ailleurs.
Ces jours-ci, j’y cherche souvent ceux que j’aime.
Je les trouve, en danger.
La vie la nuit est drôlement faite.
Un autre monde. Qui me fascine.
J’aime qu’il existe.
Malgré les cauchemars.

Je me vois cultiver un certain détachement
davantage que l’urgence de changer.
Je ne sais pas si j’ai raison d’aller là.
Mais la route m’apparaît plus calme.

MAIN DE GABY - Septembre 2014, Montréal

MAIN DE GABY – Septembre 2014, Montréal

No more posts.