Ça s’est passé dans une ville tranquille

Après quelques heures à marcher ensemble, il est entré en lui disant qu’il allait faire une sieste. Pendant qu’il dort, elle écrit. Parce que c’est ce qu’elle aime faire sur le passage des jours. Entre marcher, manger, respirer, et tout le reste, l’amour y compris, entre tout ça, elle écrit. Quand il se réveillera, ils se feront à manger. Pendant que ça cuira, elle retournera écrire un peu. Et lui lira sans doute. Et un autre bout de leurs vies aura passé. Ni plus ni moins que ça.

carolinedufourdfmerpp3b

UN JOUR – Septembre 2016, Mile End

12 réponses à Ça s’est passé dans une ville tranquille

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s