Un certain abandon

soit je résiste ou j’ondule
au vent des jours

et je sais
mon amie

sur les sentiers de l’intime
des plus noirs aux plus lumineux
le refus nous heurte
là où l’abandon
nous tempère et nous danse

en chantant les manières
de l’écorce et du tendre
je nous veux et nous rêve
solides en dehors
et souples en dedans

et je sais
que tu sais

˜

Photo : L’INTIME – Il y a deux jours, sur le mont Royal

7 réponses à Un certain abandon

  1. Lectures au Coeur

    Une belle philosophie de vie sur des mots dont on perçoit la mélodie intime.
    De quoi se préparer à tous les hivers …
    Merci, Caroline.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s