Sans lieu ni cause

marcher sans but
c’était le rêve
le tien
le mien aussi
on aurait pu le faire
mais y a eu le reste
les contraintes
le monde
l’ordinaire qui veut vivre
malgré qu’il soit ce qu’il est

ç’aurait duré la vie
c’est pas le genre de choses
dont on veut se remettre

carolinedufourmqfitep3

AVENUE DES PINS – Il y a deux jours

7 réponses à Sans lieu ni cause

  1. gilles l.

    Hier j’ai eu hier un frisson qui m’a parcouru l’échine lorsque j’ai du répondre à la question d’un professionnel de la santé: quel est votre âge cher monsieur? J’ai alors réalisé que je n’avais pas réussi à arrêter le temps lors des « moments si merveilleux » comme le chantait Bécaud.

    Aimé par 1 personne

  2. Lectures au Coeur

    La diagonale du rêve pour marquer en noir et blanc le goût de l’aventure et la joie de l’élan …
    Merci, Caroline, pour cette belle photographie et les mots qui l’accompagnent.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Lectures au Coeur Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s