Et l’âme, néanmoins

Contre une paroi sèche et dure, le ruisseau dévie de sa course.

Pour tout ce qui naît et qui meurt au fil des amours et du monde,
la terre résiste ou se fissure, mais l’âme poursuit son chemin.

Photo : LE COEUR À ÊTRE – Dans mon quartier * 19 juillet 2018

4 réponses à Et l’âme, néanmoins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s