Éloge de la profondeur

le douze septembre
la rosée brille sur le feuillage bas
le soleil a franchi la montagne d’en face
et doucement il réchauffe ta joue

le trente du même mois
une photo pour ton cerveau plastique
tes yeux qui ne savent pas faire le vent sur ta peau
ni l’odeur de la brume dans l’air

Photo : DANS UN DES CREUX DE L’AUBE – Septembre 2018, Lac Kenogami

3 réponses à Éloge de la profondeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s