Par petits matins

hier on a poussé à droite
encore la peur qui a parlé
un peu plus fort que la veille

vivre
par petits matins, petites heures
jusqu’à plus rien
jusqu’à plus d’air ni de temps
plus de ciel ni de vent
déjà
pouvoir en être
infiniment

Photo : LES SANS-GUERRE – Montréal * Septembre 2018

5 réponses à Par petits matins

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s