Et voilà que l’automne

il fallait bien que le temps passe
sinon il n’y en aurait pas eu
un peu aussi que la vie flanche
sinon je n’en aurais rien vu

et voilà que l’automne se penche
pour y laisser venir l’hiver
et moi qui ne demande pas plus
que d’en être et n’en parlons plus

Photo : RUE DE LA ROCHE * Hier, dans mon quartier

9 réponses à Et voilà que l’automne

  1. I felt it too, Caroline. And wanted to tell you. And here you are telling me with your beautiful ways, as always. The graceful way your words mark the move from season into season, faster and faster it seems, time passes faster demanding more and more faith from me. Your beautiful words remind me how in that gentle sadness, maybe despite of it, or because of it, I’m grateful to be alive. Thank you.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s