Amour et drogue douce

Pour G.

désormais si tu tombes
l’habitude y mêlera du vent

on voudrait, après autant de neiges fondantes
te savoir assis tranquille au bord de l’infini

heureusement qu’à défaut des mots
t’as les yeux pour le dire

en attendant je marche
au gré de cette ville que tu connais par coeur

une ville folle comme ses hivers
et belle comme ses printemps

ta drogue douce et la mienne

Photo : LA POÉSIE DES TROTTOIRS – Mars 2019 * Montréal

5 réponses à Amour et drogue douce

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s