Désir de fleuve

le sens donné à tant de choses
pour l’ordre et l’imparti

dans cette histoire où je m’évade
jouant du désir d’un fleuve
je n’en finis plus de trouver
ce que j’oublie
infiniment

la vague est longue
et j’y songe
comme à un souvenir courbé
un retour
semblable à celui des oiseaux

 


Photo – LA PART DU SOURIRE ET DES LARMES – Montréal * Février 2020

5 réponses à Désir de fleuve

  1. Le fleuve ici s’est retiré des berges en y oubliant une épaisse couche de limon. Avec un peu d’audace et une singulière amitié pour la boue on peut même faire le tour du Mont Olympe.
    Douceur et sourire, Caroline.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s