Joli bordel

Je rigole, je rigole, mais j’ai le coeur qui saigne. Jules

Et l’abstraction, qui tant me va.
Je dirais même qu’elle me sied.
M’apporte douceur. Me rend plus tendre.

ainsi je danse
entre le corps et l’essence

En attendant, le ciel est magnifique. Filé de nuages blancs.
Les trottoirs m’attendent. Et les oiseaux et les feuilles.
Qui savent encore voler et pousser par eux-mêmes.

 


Photo – BEAUTÉ D’ACIER * Le 2 mai 2020 – Montréal

4 réponses à Joli bordel

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s