Ensanglés

arrache, allez arrache
t’as beau y faire
l’aube résistera
son confort ciliabule

au fil
les jours s’inventent
des histoires à mourir
de rires et de larmes

on décimera jusqu’à l’amour
dans les gorges et le ciel
les déserts sont vastes
et les forêts aussi
avec rien à y perdre
que les sangles du temps

Photo – CHAMBRE * Juin 2020 – Montréal

Une réponse à Ensanglés

  1. Tu retournes le temps
    comme ton corps sur ta couche
    pour ne plus voir le drap du lit
    soulever le jour, garder en creux la nuit
    et t’obliger à quitter le nid.
    *
    La nuit d’exil de l’étrangère
    lui donne par ta bouche
    en silence les mots
    pour dépendre le ciel
    dépeindre, peigner les fils des jours,
    de ses jours de peine les plus gris
    où tu rêves de te perdre dans la trame de l’oubli.
    *
    Amical mirliton

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s