Discrète pesanteur

devant l’autre qui pointe le chemin soi-disant
viennent les étriers de l’âme

et la beauté, t’en fais quoi?
rien je dis, rien
il n’y a rien à en faire

mon pelage est vieux rose
et l’autre est de circonstance
le bleu donné à voir
est ma plus belle errance

je me veux pesante mais discrète
à pied dans la tempête

la lumière de ma robe noire
dans une rivière de boue

seulement debout le temps d’y être

et quand je m’assois en hiver
le destin en brindilles revient me faire cortège

Photo : LONGITUDE * Juillet 2021 – Montréal

Répondre à Discrète pesanteur

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s