La caresse du temps

par chance les mots
qui étaient beaux d’eux-mêmes
il y a longtemps déjà

quand bien même muettes
la lumière et la brise dans le ciel qui se penche

je ne suis pas rosier – mais j’aime

et la fusion (peut-être)
qui s’écrit en vacarme avant d’être aspirée

tout se sent

après vient la délicatesse
les grands bras de l’amour

son empreinte

ne reste plus qu’à convier la caresse –
celle du temps qui sait

et nos âmes
cambrées jusqu’au coulant du fleuve

·


Photo : SOUFFLE TENDRE * Juillet 2021 – Laurentides

Répondre à La caresse du temps

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s