Qui de l’ombre ou du miracle

la saison reste troublante
mais il y a encore sur juillet de quoi bercer la fuite

je ne sais qui de l’ombre ou du miracle
se suspend à nos âmes comme à des radeaux d’or

Et là mon voisin qui se penche sur le p’tit jardin de sa mère, partie depuis longtemps. Le temps de deux étés, je me suis bercée avec elle dans sa balançoire qui grinçait. C’était tendre et facile. Et je ne parle pas l’italien.

Un jour, un autre voisin m’a dit d’elle qu’elle était folle.

Folie.

·


Photo : À BRAS L’ESPOIR – Juillet 2021 * Montréal

4 réponses à Qui de l’ombre ou du miracle

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s