Un certain vent

Lou s’avance vers la fenêtre et l’ouvre grande. Le vent est encore déchaîné.
Charles, qui vient de se lever, entre dans la cuisine.
– T’as pas froid, mon amour?
–  Un peu. Mais je voulais voir si j’entendrais peut-être enfin, à travers les rafales, le chant d’une brise ou d’un oiseau.
– T’as entendu quelque chose?
– Une grive peut-être. Mais c’est difficile d’être sûre tellement ce vent déforme tout.
– Vrai.
Il s’approche d’elle et enroule un foulard autour de son cou.
– Je te fais un café, ma Lou?
– Oui merci, my love.
·


Photo : BEAUTÉ BITUME * Septembre 2021 * Montréal

7 réponses à Un certain vent

  1. Il lui choisit sa tasse avec des dessins bleus, de petites fleurs japonaises.
    Il ne savait si elle avait une signification pour Lou, mais il avait remarqué qu’elle choisissait toujours celle-ci, comme si elle y voyait l’océan et même au-delà ..
    Elle était vieille cette tasse, un peu ébréchée, elle était comme la vie, avec ses cicatrices qui devenaient belles, légèrement teintées de café.
    Le soleil se leva doucement… Lou sourit.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s