Devant la pluie

Et le jour qui y donne dans son matin d’automne
toute sa chair de jour, à commencer par l’aube.

Et ton désir devant la pluie qui tombe
d’en être à fond le temps d’y être.

Si les oiseaux pensaient à contrôler le monde,
on les verrait s’échouer au pied de nos fenêtres.

Photo : LES CORPS SANS BORNES * Septembre 2021 * Petite Nation

4 réponses à Devant la pluie

  1. Un poème d’une grande beauté.
    (Un jour, un oiseau a seulement effleuré ma fenêtre de son aile. Aile poussiéreuse sans doute, qui a laissé une empreinte bien visible sur le carreau. Je n’ai pas nettoyé la vitre jusqu’à ce que l’empreinte disparaisse.) Merci de partager votre écriture.

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s