Sans fracas

Tu me parles d’un lieu que j’avais oublié. C’était pas une rivière, mais ç’aurait pu.

C’est dire un peu combien je peux perdre les choses. Ces temps-ci ça va même jusqu’au parfum des roses, aux histoires qui se trouvent à mes pieds. C’est que la vue d’ici reste étrange.

J’ai pris au moins trois fois la route vers tes mains. Je finirai bien par me rendre.

Je voudrais bien savoir, comme là la neige, tomber sur la vie sans fracas. Me poser doucement, dans une rue ou un champ, sur un beau matin blanc et tranquille. 

Photo : LA MUSIQUE D’UN SOIR – Décembre 2021 – Petite Nation

2 réponses à Sans fracas

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s