Cinquante aurores

devant la grive ce matin
qui n’est pas venue seule

et tous ces bourgeons roses

j’aimerais n’y voir qu’un hiver
à dos de poésie
cinquante aurores
dans la blancheur du monde

mais le passé est fin voleur

PHOTO : CHÈRE ODILE – Montréal * Avril 2022

3 réponses à Cinquante aurores

Répondre à Laurence Délis Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s