Manque oblique

c’est le pin oublieux
la rivière esseulée
venus se planter là
too close for comfort – or maybe

c’est la neige fondue
le rapide effleuré

aussi un certain cheval blanc

mais arrête-moi avant le trop de mièvre
ça n’est sans doute encore qu’un défaut de tendresse

PHOTO : CRÉPI & BOURGEONS – Montréal * Mai 2022

Une réponse à Manque oblique

Répondre à terrain vague Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s