Mon cœur acrobate

j’ai le cœur parfois
si près du bord
presque à la renverse
comme là, la nuit
quand il me monte à la gorge
pour tout l’amour qui reste pris
le bon, l’intense, le vertigineux
le si beau qui effraie
comme un trop de néant
j’ai le cœur parfois
si près du bord
avec toujours dedans
l’espoir en équilibre

˜

Photo : ET TANT DE DOUCEUR – Aujourd’hui, dans une fenêtre mouillée de pluie

8 réponses à Mon cœur acrobate

Répondre à anne condomine Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s