Les yeux au ciel

Un matin à se fendre.
Et mes pas qui se font plus lents.

L’air est frais par la fenêtre. Et le vent est triste d’elle.
De ce qu’elle ne dit plus.

C’est vrai que je ne sais rien. Vrai pour la rosée aussi.
Et pour l’île qui s’éloigne au gré de la mer vivante.

Le monde est vaste à s’y perdre, et vaste à s’y aimer.
Tant qu’il s’y trouve des rivières pour nos ruisseaux de peine.

Juste un matin à se rendre.
Les yeux au ciel.

Photo – À PLEIN SOURIRE * Fin d’août 2019 – Montréal

9 réponses à Les yeux au ciel

Répondre à brigetoun Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s