Sentir le vent

Il fait froid
et les oiseaux se taisent.

Pendant ce temps le monde
qui persiste et qui signe.

D’y avancer encore avec seulement les yeux, et
mes joues pour y sentir le vent.

À chacun son cinéma muet.

Photo : D’UN SOIR – Montréal * Novembre 2022

2 réponses à Sentir le vent

Répondre à Alexandre Poncin Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s