L’hiver de Liam

Le temps se jette ailleurs depuis qu’elle est partie, me dit-il. Je remplis mes jours et mes soirs à regarder le monde. À y chercher les raisons du pourquoi, et je ne vois toujours pas.

L’existence est étrange. On croit y trouver et on perd, y perdre et on trouve. On craint l’hiver et on se rend compte qu’il nous entraîne dans un lieu chaud à l’intérieur. Je l’ai regardé arriver l’hiver, je me disais qu’il allait m’achever, me brûler le coeur à vif. Et pourtant, ces jours-ci, je le sens qui me soulève, me porte à bout de neige, à bout de ciel, à bout de belles tempêtes.

Je sais qu’elle ne reviendra pas. J’ai voulu le croire. Mais la nuit va où elle veut.

 


Photo – MARCHE DU SOIR – Le 23 janvier 2020 * Montréal

5 réponses à L’hiver de Liam

Répondre à terrain vague Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s