Fragments

J’écris avant tout pour me libérer, desserrer quelque chose qui tend chaque jour à se serrer. Et je trouve sous mes pas par une sorte de miracle des fragments de beauté à la traîne. Jusque dans le noir à l’état de charbon, des éclats calcinés.

·


Photo : FENÊTRE – Hier, rue St-Viateur – Montréal

5 réponses à Fragments

Répondre à terrain vague Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s