Espoir de clown

– Où est passée l’ivresse? me demanda un jour le clown.
– Euh…
– En fait, je voulais dire « où est passée la menthe » ?

Ça y est, les outardes s’éclatent au-dessus des maisons.
On a rentré les plantes au chaud.

Hier, en binant le jardin, j’ai trouvé un espoir.
Une petite pousse de menthe, de celle que je préfère.
Je pensais l’avoir perdue à cause du printemps froid.

 


Photo – CORDÉE D’AUTOMNE * Septembre 2019, Montréal

5 réponses à Espoir de clown

  1. Les abeilles s’enivrent volontiers à la fleur de menthe, quand le soleil est au plus chaud. Par ici, on aime bien qu’elle reste à sa place, dans le pot. Sinon, tout le jardin est à elle, et les pavés et la fente de dessous le mur.
    Bise et douceur et sourire, Caroline.
    PS Un clown blanc est passé sur un fil, répandant plumes et ivresse.

    Aimé par 1 personne

  2. Ici, j’ai rallumé La Croix verte,
    Celle qui a vu, un jour,
    Le clown en moi perdre espoir,
    Elle qui l’a vu aussi
    Retrouver « la menthe perdue»
    Et le rire avec elle..
    Depuis, elle sait, La Croix verte,
    Et l’a murmuré au clown
    Que tournent les saisons
    Comme le funambule sur son fil..sourire
    Douce journée, ma tendre amie

    Aimé par 1 personne

Répondre à malyloup Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s