Long de ciel

C’est quand même le vent qui gagne,
me murmure la feuille.

Devinable, je me désole
de voir s’approcher l’hiver.
Joueuse, je me console
à beauté d’aube et d’automne.
C’est dire, encore,
combien j’ai long de ciel
pour regarder passer le temps.

Photo – HOMME, FILLETTE ET TROTTINETTE * Le 25 septembre 2019, Montréal

3 réponses à Long de ciel

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s