Les grands habits

Déshabiller même l’image, celle qui cherche à dire.

La folle élégance des roses
et le peu encore que j’en vois –
comme de la nuit autour de moi
restée fidèle au monde –
et du temps, du temps dans sa veille,
qui prépare chaque fois le matin.

Le désir a de grands habits,
mais c’est vrai : je pourrais être nue
et les heures n’y perdraient rien.

Photo : CHALEUR D’ÂMES – Mars 2021 * Montréal

4 réponses à Les grands habits

Répondre à Le retour du Flying Bum Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s