Journée glorieuse

C’était bon et doux.
D’être là avec elle.
Belle femme, grande femme.
Dans la tempête ensemble.
La première de l’hiver, la belle apporteuse de lumière.
Et revenir dans la quasi-noirceur.
Par les trous trafiqués dans les clôtures de la voie ferrée.
Et les vents qui soufflaient fort.
Allez la vie, amènes-en des vents. De bons, de grands vents.
Ça me rappelle qui je suis, qui nous sommes vraiment.

ENTRE LES CLÔTURES - Sur la voie ferrée, dans la première tempête, 10 décembre 2014, Montréal

ENTRE LES CLÔTURES – Sur la voie ferrée, dans la première tempête, 10 décembre 2014, Montréal

Répondre à Journée glorieuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s