Cake d’âme

y a des jours où vraiment
j’ai du mal à me cuire
je vadrouille, je contourne
j’avance et je recule
puis vient enfin le temps
où je lâche le morceau
c’est que j’veux qu’il soit beau
mais surtout qu’il soit bon
bon et tendre à souhait
tendre, oui
comme un bon gros gâteau
qu’on sortirait du four
au fait, j’y pense
mon nom, c’est…
aaaah voilà, tout s’éclaire maintenant…

LE TRÈS PRÉCIEUX BISCUIT

LE TRÈS PRÉCIEUX BISCUIT

5 réponses à Cake d’âme

  1. J’ai déjà dit qu’il y a chez vous quelque chose comme d’un Brautigan apaisé (ou quelque chose qui m’évoque à peu près ça) ?
    « il y a vraiment des jours ou j’ai du mal à me cuire » !!! joli !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s