Bleu sauvage

je nous aime
quand on berce la noirceur
qu’on l’enveloppe de nos rires
dans l’ombre tendre et vive
des amours sans couteaux

et je nous rêve sur mille temps
bleu sauvage
sans ni peur du feu ni du vent
comme l’arbre libre parce qu’il se sait
vaincu d’avance par sa sève

même dans ce qui brise
il y a la poésie

c’était avant-hier
y avait du frimas sur les vitres
et toi, et eux
comme si tout était là
dans une des belles nuits du monde

la vie arrimée à nos corps
et la neige mouillée qui fondait sur nos ombres
on n’avait seulement qu’à y croire
et bien sûr un peu
à réchauffer le temps qui passe
et sans tout se dire on s’est aimés encore
c’est toujours ce qu’on a de mieux

carolinedufourblsavbsd

COULD BE THE LAST RAIN OF FALL – Cette semaine, près de chez moi

10 réponses à Bleu sauvage

  1. Marie-Cécile

    Que j’aime quand tu me parles, Caroline! Je t’écoute, longuement, souvent et en profondeur…avec mon âme, de mon ‘chez-moiintérieur’. Tes mots sont beaux et vastes comme la grande Vie. 🙏🏼Caro.

    Aimé par 1 personne

  2. qu’il est beau, caroline, ce bleu qui nous touche, celui de la vie, le bleu de l’amour… merci pour ce doux moment partagé, et belle journée, tout là-bas, de l’autre côté d’un autre bleu, encore….sourire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s