Le désir et la neige

libres
dans le sens de l’arbre et la nuit

de toute manière le monde
est flou
et fou

je nous rêve
libres

Il neige des flocons de neige et un homme marche vers sa voiture avec sans doute sa femme et sa fille. Ils se sourient un peu. Je sais que leur vie n’est pas la mienne. Et pourtant nous sommes tous liés, et ça me semble clair.

Je n’ai pas choisi grand-chose, si même quelque chose dans ma vie. J’aurais pu être eux, et eux moi. Je trouve aussi irrationnel de s’attribuer un mérite que de s’appesantir d’un blâme. 

Mais c’est surtout qu’aux flatteries et lamentations, je préfère le désir et la neige.

carolinedufourfenconbsp

DE L’AUTRE CÔTÉ DE LA RUE IL Y A QUELQUES INSTANTS

8 réponses à Le désir et la neige

  1. gilles l.

    Je suis d’accord pour faire le choix des contacts humains, de la neige, de la forêt et des lacs par rapport aux calories vides que sont les flatteries et les lamentations. Avec mes souhaits d’une belle année à venir remplie de belles découvertes.

    Aimé par 1 personne

  2. merci caroline pour ce « désir de la neige »…pour cette douce et belle vision de la vie, pour la chaleur qui en ressort, peut-être celle du feu de bois contre lequel on vient se chauffer « dans le désir de la neige »…sourire…
    belle journée à toi, dans ce blanc de là-bas

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s