La lumière persiste

C’est pris. Quelque part entre mon coeur et l’aube.
Et le soleil qui se hisse en haut des toits devant.
Et Chet Baker en sourdine, de la cuisine.

Par chance, les mots.
Et l’envie d’aimer. Malgré les états d’âme.
Cette distance qui nous ressemble.
Comme les deux berges d’une rivière.
Et les rochers. Et les remous.

J’irai marcher. J’y vais toujours.
C’est comme ça. Une manière de vivre.
Écrire et marcher. À travers ma ville et les jours.

Et attraper des images. Sur des battements de coeur.
La beauté qui s’immisce entre tellement de craques.

Tout va bien, t’en fais pas.
La lumière persiste. Encore collée au reste.

 


Photo – MOUVEMENT DES JOURS * Fin novembre 2019 – Montréal

2 réponses à La lumière persiste

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s