Sinon ma chance

C’est un de ces matins où je ne crois rien
d’autre que le ciel bleu, les cotons blancs dessus,
le soleil sur ma rue, et mes pieds tièdes
sur le plancher moins froid.
Un de ces matins où je ne crois rien
sinon ma chance. Et le printemps
qui s’en revient.

Photo – DE RÊVER À L’ABRI –  Mars 2020 – Montréal

3 réponses à Sinon ma chance

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s