La beauté n’empêche rien

Un écho pour ceux et celles
qui ont été interpelés d’une même manière
par mon dernier billet…

et si je vous disais du vent
que sa musique dans les feuilles
est pour moi l’une des plus belles,
me reprocheriez-vous de taire
qu’il souffle parfois tellement fort
que sa portée devient cruelle…

de même si je disais du ciel
à quel point sa beauté m’emporte,
me faudrait-il vous dire aussi
que celle de la terre me transporte…

carolinedufourSURLA15-4
En roulant sur la 15 – Fin août 2013

En passant, merci à vous qui me lisez.

Répondre à La beauté n’empêche rien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s