Bruine

j’ai marché plus lentement hier
le manteau ouvert dans la bruine

j’étais grisée par la tiédeur de l’air
et l’odeur de poussière qui montait du trottoir

et ce matin par la fenêtre
les bourgeons rouge vin dans l’érable
qui font comme à leur habitude
au premier versant du printemps

par chance que la beauté entache
au moins autant que la laideur

pendant qu’encore on cherchera
le coeur de l’autre
partout
entre le noir et le blanc

Photo : DANS LA DOUCEUR MONTANTE – Montréal * 25 avril 2018

2 réponses à Bruine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s