Les oiseaux chantent encore

Je t’écrirai, c’est promis. Une longue lettre, un jour, où je te dirai tout. Tout ce qu’on ne dit à personne pour ne pas encombrer les heures. En attendant, je vais bien. Je dessine dans ma tête la goutte d’eau dans le temps, et les cassures qui cachent quelque chose de beau.

Sinon, les oiseaux chantent encore très tôt le matin. L’air est souvent presque bouillant et le ciel surtout bleu. Depuis quelques jours, il tombe une lourde pluie de fin d’après-midi. J’irai marcher tout à l’heure, comme à mon habitude. Ce moment est toujours précieux pour mon esprit, et pour mon corps sans doute, qui me reste bien fiable.

Ici aussi, le monde tourne un peu à l’étrange. La méfiance prend ses aises et on y voit moins les sourires. J’apprends à lire entre les pattes d’oie.

Je t’écrirai, c’est promis.

Photo – L’IDÉE DES MOTS  * Juillet 2020 – Montréal

No more posts.