Génie, virgule et amitié

Mon ami Pierrot cherche une virgule.
Pas n’importe quelle virgule. Une petite virgule.
Pis il me demande si j’en ai une qui traîne.

Chose certaine, c’est vrai pour le génie, Pierrot.
De nos jours, ça en prend une bonne dose pour pas trop couler.
Surtout qu’on le saigne à blanc, le génie.
Comme on saigne l’amour à blanc.

Mais au fond, l’amour, le génie… même affaire, non?

En attendant, la v’là ta virgule.
Tu peux m’écrire quand il t’en manque. De ça, j’en ai.
Le jour, la nuit, au clair de la lune.
J’en trouverai sûrement une qui traîne.

Photo – UN PHARE AMI – Novembre 2020 – Montréal

3 réponses à Génie, virgule et amitié

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s