L’espoir ambulant

j’avance vers toi
comme je marche au poème
au caillou
et au bout de bois mort

sans rien derrière la tête
que l’arbre et le ciel

Si je cours à l’image, c’est avec nulle part où aller.
Et pour l’espoir sans doute, tout ambulant qu’il est.

Photo : LE TEMPS * Octobre 2021 – Montréal

Répondre à L’espoir ambulant

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s