Vivre dehors

Je me verrais.
Vivre dehors, la plupart du temps.
Dans une certaine vastitude.
Avec le simple nécessaire.
Mais je vis dans un pays de froid.

Dans cet autre, il n’y aurait pas de murs.
Seulement un toit peut-être.
Et même la pluie, j’aime quand elle tombe sur moi.
Alors, un petit toit.
Juste assez grand pour un répit.

En attendant, je vis ici.
Dans un pays d’hiver qui dure.
Où l’on s’abrite éperdument.
Heureusement que l’été
vient y faire quelques beaux détours.

SANS ABRI - Le long de la voie ferrée - Montréal, avril 2014

SANS ABRI – Le long de la voie ferrée – Montréal, avril 2014

Répondre à Vivre dehors

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s