Insoutenable la légèreté ?

même s’ils soufflent
à grands coups
chez les fins comme les fous
les vents de l’amertume
ne viennent plus
dans mes
nuits
pas plus que dans
mon lit les vents de la rancune
qu’ils aillent
souffler ailleurs et gâcher
d’autres vies
je n’offre plus ma peau
qu’aux vents chauds
amoureux
mon pas est plus léger
et là
dans l’instant
mon âme danse

carolinedufoursouch

GOING HOME – Tout à l’heure dans le métro

12 réponses à Insoutenable la légèreté ?

  1. 'vy

    Oh Caroline, j’emporte tes mots avec moi dans ma drôle de journée… et ta photo, avant de lire la légende, j’ai cru voir un paysage sauvage dans une brume solaire si beau si beau… je n’ai pas le temps d’en dire mieux, mes mots sont encore dans mes rêves… la beauté est un soutien… merci ma belle âmie.

    Aimé par 1 personne

  2. Sans la légende c’était simplement beau , avec c’est devenu une étrange métamorphose toute en beauté … et tes mots qui balaient l’insoutenable pour ne garder que la légèreté. Merci Caroline

    Aimé par 1 personne

  3. Since kid to me hearing the wind was a way to hearing myself, it echoes precisely what I’m feeling… I read winds of change, a calmer breeze in yours, dear dancer. The one that preludes the dream.

    Aimé par 2 people

  4. Vivre sans amertume sans rancune demande une grande force et une grande légèreté aussi. J’aime bien le point d’interrogation de ton titre : doute ? Modestie ? Lucidité ? Ou façon de dire « Pourquoi pas ? »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s