Et subsiste le rêve, le même

entre laid et libre, la lumière
dans le versant comme un voyage
beau par sa seule forme
selon que je l’offre à l’errance

quand j’y pense
je n’ai jamais eu qu’un seul rêve
celui d’être libre et sans peur
pour l’amour et le reste

*Photo : LA COULÉE D’EN HAUT- Le 5 juillet 2016, sur le mont Royal

5 réponses à Et subsiste le rêve, le même

  1. Lectures au Coeur

    Entre mots et lumière, une belle déclinaison de cette liberté que les poètes ne cessent jamais de poursuivre dans leurs textes …
    Beau week-end, Caroline 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s