Les états sensibles

refaire tant que je peux
en attendant de voir si la folie l’emporte
quand on sème dans la mémoire sensible

si je te reconnais, je meurs
et mes cellules dansent
se déploient dans la perte plus fort que dans l’avoir
redessinant le vide pour mieux danser encore

carolinedufourdefisa

À LA CROISÉE DES ÂMES – Avant-hier, près de chez moi

8 réponses à Les états sensibles

  1. je ne sais ce qui me touche le plus, la photo? les mots?… certainement les deux ensemble….peut-être aussi, parce que cela me rappelle tant mes nuits parisiennes…merci, pour eux, et pour elle, vraiment elle est si belle…
    douce journée, belle caroline

    Aimé par 2 people

  2. Ta photo m’évoque la rencontre du double. La femme au visage scrute la femme de dos et y reconnaît son propre visage. C’est une photo troublante, en équilibre au bord d’un autre monde, d’une autre réalité !
    Magnifique, chère Caroline ;o)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s