La caresse

J’ai marché jusqu’à mon poissonnier, l’âme remplie de neige. Je suis arrivée là les cheveux couverts de blanc. Avec des traces de mascara sous les yeux.

J’en avais fini avec lui, j’avais plus rien à lui donner, du moins c’est ce que je pensais. Mais hier, il m’a sorti le grand jeu. Un baiser magistral, pour pas que je l’oublie. J’étais bien dans ses bras, mieux que depuis des mois. Il a tout fait comme il faut. Une lourdeur moite et résolue, dans un souffle grisant. 

Et ce matin encore, sa neige s’accrochait aux branches.

Photo : LILAS D’HIVER – Ce matin même, derrière chez moi

4 réponses à La caresse

  1. ..douce caresse de fin d’hiver,
    douce caresse, qui annonce le printemps,
    le lilas qui se parfumera…
    le lilas qui se colorera..
    belle journée, douce caroline, dans cet hiver qui, visiblement, se sent bien, là-bas, de l’autre côté de la grande bleue…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s