L’oubli du jardinier

l’éclat est tel qu’on en oublie
ce qui a engraissé la terre

dans le sable sous l’opulence
les racines puisent le synthétique

or l’âme n’est pas divisible
pas morcelable

la fleur rutile
mais sa tige est vide
de ce qui crée la réelle splendeur

où le coeur implose
le monde explose

carolinedufourlafiheslbcr

LA BELLE SUR LA MONTAGNE – Mai 2017, sur le mont Royal

6 réponses à L’oubli du jardinier

  1. Lectures au Coeur

    Une photo ici à l’étrange puissance, un visage comme un masque qui accroche le regard …
    Merci, Caroline, pour ce mystère qui affleure

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s