Dans l’aube venue

En Norvège, au début du siècle dernier.

le temps d’un respir
ou était-ce un soupir

dans l’aube venue
et le silence du dimanche
la lumière toujours

si tu la voyais ce matin
l’orangé plus clair qu’hier
dans la blancheur des rayons

en attendant je veille encore
goûtant partout la liberté
même à te vouloir heureux


Photo : INCONNUE / LE GOÛT DES JOURS – Tirée de la même collection de photos trouvées dans le grenier d’une vieille maison de la Caroline du Nord. Celle-ci a été prise à Christiania (maintenant Oslo) en Norvège. Aucune date n’y est inscrite. Mais le photographe, Theodor Finne, a vécu de 1874 à 1938.

5 réponses à Dans l’aube venue

  1. quand le noir-blanc se fait lumière…
    par ces rayons qui traversent tes mots,
    qui traversent ce regard..
    ou celui d’un respir..sourire
    belle soirée,
    bercée par l’orangé de ta journée,
    douce caroline

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s