La mémoire me revient

J’ai ouvert la fenêtre.
Senti l’air.
Entendu les oiseaux.

L’hiver a sa robe, ses habits, son unique prestance.
Mais il paralyse ma mémoire, comme une main glacée.
Et ce matin, il soulève un peu les doigts.

La mémoire me revient.


Photo : LES NUANCES DE L’ESPOIR – Sur le Plateau * 19 février 2018

6 réponses à La mémoire me revient

  1. Ma maman entend mal. C’est un matin très froid et très ensoleillé. J’entends les passereaux qui font leur conversation du matin en piaillant à qui mieux-mieux dans le grand arbre. Je demande à ma mère si elle entend les oiseaux. « Non ». Prochaine fois, je les enregistre. Merci, Caroline !

    Aimé par 1 personne

  2. les mésanges de ma cour,
    vite, s’empiffrent de cacahouètes..
    ..même elles n’y croient pas,
    à cet hivers qui débarque, là,
    au milieu d’un printemps précoce..
    et tes mots, qui viennent sourire à mon coeur..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s