Légèreté

où j’ai tu que dans la
nuit j’avais gratté près
des fissures
dans les
fendillements

tu pour
y rester légère
plus légère que mon corps
et mon âme béante

et tendre un miroir
immobile

·


Photo : ERRER À TRAVERS LE SONGE – Août 2021 * Montréal

4 réponses à Légèreté

  1. Que dans la légèreté d’une vague,
    S’enfuie le venin
    D’un jour,
    Pour oser encore et encore
    Le chemin de l’errance,
    Ce chemin si beau
    De l’osé,
    Ce chemin parfois
    Aride,
    Bordé de ronces et de roses,
    D’orties et de marguerites
    Et de tant de ces si touchantes,
    Appelées « mauvaises herbes »..

    Aimé par 2 personnes

  2. Un moment en votre compagnie, et toujours je voyage. Je sens les odeurs, entends les bruissements des arbres, des pas, des voix derrière des fenêtres. J’entends une ville entière serrée dans un jardin, le vôtre, peut-être, je ne sais pas. Vos mots sont machine à voyager, non pas dans le temps, mais dans les âmes, les saisons, les maisons. Votre observation du monde est d’une grande justesse, et vous tirez beauté de tout, même le gris.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s