Les journées grises

Il y en a, bien sûr.
Des journées plus grises, j’veux dire.

Avant-hier, prise d’un urgent besoin de m’aérer l’esprit,
je suis partie profiter de ce que la pluie mouillait la chaussée
pour aller prendre un peu d’air avec mon petit canon.
J’ai marché plusieurs heures, pour m’aérer aussi le coeur.
Parce qu’il est souvent plus long à apaiser celui-là.
Et c’est comme ça que les contrastes offerts par l’eau ruisselante
m’ont permis d’oublier un peu ce qui avait noirci le jour.

carolinedufourprincearthur2
Fin d’après-midi, rue Prince-Arthur, Montréal – Septembre 2013

Répondre à Les journées grises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s