Pour que nos coeurs se posent

Lundi matin. Le deuxième de septembre. Ça sent l’automne.
Et là mon coeur, qui s’habille déjà de patience.
Parce qu’il sait que l’hiver s’en vient.
Et qu’il sera beau l’hiver, tout beau comme il sait l’être,
mais qu’il faudra jouer de plus d’ardeur pour danser sa danse avec grâce.

En attendant, la belle émeraude a déjà enlevé ses souliers.
Elle qui s’en va toujours trop vite, emportant avec elle
les portes ouvertes, le bruit du vent dans les feuilles,
les brises tièdes, les journées longues.
Moi qui aime tant danser avec elle, j’attendrai son retour.

carolinedufouremeraudesig2
Sur le mont Royal – Été 2013

Répondre à Pour que nos coeurs se posent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s